Infiltrométrie ou test d'étanchéité à l'air

Intérêts de l'étanchéité à l'air?Infiltro

fde3-1.jpg Réduction des déperditions thermiques → Réduction des consommations et factures d'énergie

fde3-1.jpg Favoriser la pérennité du bâtiment & le respect de la santé des occupants

D’autres critères tels que le niveau de performance acoustique et la protection incendie sont directement liés à la bonne étanchéité d’un bâtiment.

 

Etanchéité à l'air et système de ventilation

Le renouvellement d’air assuré par la ventilation mécanique contrôlée (VMC) d’un habitat est selon les systèmes, plus ou moins une « source de déperditions thermiques nécessaire». Il est en effet primordial pour garantir une qualité d’air nécessaire au respect de la santé des occupants et à la pérennité du bâtiment. L’air ambiant de tout type de logement contient toujours un pourcentage de vapeur d’eau - en partie issu de l’activité humaine - qui doit être maitrisé.

 

Principe de fonctionnement d'un système VMC

           VMC simple flux1                                VMC double flux 2

Sch

Fleche2

1 L'insufflation d'air des systèmes simple flux, se fait par les grilles de ventilation localisées sur les menuiseries des pièces de vie. Il existe des variantes dites « hygro A » ou « hygro B », qui permettent aux systèmes d’entrée d’air et d’extraction d’air d’auto-régler leurs débits en fonction de l’hygrométrie de l’air.

2 Dans le cas de la VMC double flux, l’air entrant dans le logement est assuré par le système VMC qui gère l’insufflation d’air dans les pièces de vie. Grace à un échangeur thermique cet air insufflé est préchauffé par l’air extrait à température intérieure, récupérant ainsi une partie de sa chaleur.

  

 

 

L’intérêt d’une VMC est donc d'insuffler de l’air frais dans les pièces de vie, puis de le faire circuler jusqu’aux pièces d’eau où il est alors extrait. De cette manière, la totalité de l’air du logement est renouvelée. Toutefois une bonne efficacité du renouvellement de l’air n’est possible qu’avec une étanchéité correcte du bâtiment.
 

Conséquence d’une faible étanchéité à l’air sur le fonctionnement d’un système de VMC simple flux

Vmc 1Sur cet exemple, les défauts d'étanchéité d'air sont uniquement localisés autour des menuiseries des pièces d'eau, les points d’entrée d’air (grilles de ventilation sur menuiseries) ne sont alors plus maitrisés, la mise en dépression des pièces d’eau générée par les bouches d’extraction de la VMC n’affecte plus les pièces de vie.

Les pièces de vie n’étant plus soumises au renouvellement d’air, l’humidité s’y accumule ce qui a des conséquences négatives sur la santé des occupants et la pérennité du bâtiment.

 

 

 

Conséquence d'une faible étanchéité à l'air sur l'efficacité d'une VMC double flux

Rendement

Dans le cas d'un VMC double flux, un trop grand défaut d'étanchéité à l'air du bâtiment a un impact direct sur le rendement de l'échangeur thermique.

On note ici qu'un échangeur de VMC double flux dont l'efficacité annoncée est de 80% peut en réalité se retrouver avec une efficacité diminuée de moitié pour une valeur d'étanchéité à l'air du bâtiment d'environ 1,5 m3/(h.m²pf) sous 4Pa.

Le reste de cette quantité de chaleur qui aurait théoriquement due être récupérée est alors perdue et s'ajoute au bilan des déperditions thermiques du bâtiment.

 

 

 

Localisation des fuites récurrentes

Les fuites d'air sont à l'origine dues soit à un défaut de fabrication, soit un défaut de mise en oeuvre:

Fuites air récurrentes